Soyez les bienvenus !

 

17 mai 2017

 

Bonjour,

 

Le soleil arrive enfin dans le ciel et comme un bonheur n'arrive jamais seul : nous réactivons notre site internet !!!

 

Vous y trouverez bien sûr toujours les informations concernant les Instances Représentatives du Personnel.

 

La nouveauté sera sur cette page d'accueil sur laquelle nous vous livrerons très régulièrement un édito sur les sujets d'actualité dans le laboratoire

 

A la veille du C.E. de mai, nous voulons revenir sur un sujet qui nous concerne tous : l'intéressement.

 

Le calcul de l’intéressement fait l’objet d’un accord censé être obtenu par une négociation dans les entreprises. L’accord conclu est valable 3 ans, jusqu’à la prochaine négociation.

Chez Lilly, les critères pris en compte pour le calcul sont l’atteinte du plan sur les produits Lilly ; ensuite on pondère cela par un critère de satisfaction client : le score NPS (Net Promoter Score)

Il est calculé sur la base de la réponse de quelques professionnels de santé à la question suivante : « Lilly est le laboratoire avec lequel je préfère travailler ». Le médecin note cette proposition de 1 à 10 et le score est ensuite calculé

 

Non contente d’avoir procédé à un PSE en 2015, la Direction a voulu rabaisser le niveau de l’intéressement, ainsi qu’elle nous l’avait annoncé à la 1ère réunion de négociation aux organisations syndicales.

Nous pouvons vous dire que les négociations se sont déroulées dans un climat très tendu. Tout au long des réunions, la Direction n’a jamais accepté la moindre proposition que nous avions travaillée.

La seule avancée fut la correction d’une erreur dans le tableau des objectifs de chiffre d’affaire : il comportait des produits sortis du portefeuille comme Adcirca et Optruma…

 

 

Vous l'avez constaté, les résultats de l'intéressement et de la participation versés au titre de 2016 sont en nette baisse par rapport à 2015. C’est la conséquence immédiate du passage en force de la Direction lors des négociations.

Pire encore, sans une erreur de calcul des prévisions des ventes, notre intéressement aurait été d’à peine 1% au lieu de 6% …  

Le score NPS est également très mauvais…

 

A ce jour, les données chiffrées sur l’atteinte du plan sont celles arrêtées à fin avril ; la France est à 96% avec des produits importants qui sont très en retard : Cialis est à 92%, Alimta à 94%, Cyramza à 52%, Abasaglar à 57%, Umatrope à 91%.

Cela signifie que l’intéressement au titre de 2017 risque d’être proche de zéro…

Nous ne cessons d’alerter la Direction sur ce point précis, lui demandant de revenir à la table des négociations car ce sujet concerne tous nos collègues Lilly, siège et terrain.

Le dialogue social est pour nous une nécessité, mais ne peut se concevoir que si les 2 parties s’y engagent. Or nous nous sentons un peu seuls…

 

Syndicalement vôtre.

 

L'équipe CFDT